Les coachs Français s’expatrient en Australie

Les coachs Français s’expatrient en Australie

L’Australie, “nouvel eldorado des coachs sportifs français” ? Témoignages…

Parmi les jeunes coachs sportifs Français, certains vivent leur rêve hors des frontières. Quatre coachs (ou coachs en devenir) ont témoigné pour vous quant à leur expérience en Australie.

Il y a ceux qui choisissent de se former sur place, et passent des certificats jusqu’au diploma (équivalent Bac+2); et il y a ceux qui choisissent de se former dans des écoles françaises. Dans les deux cas, c’est un challenge ! Grâce à cela, ils pourront exercer leur profession en tant que salarié pour un club par exemple, ou en tant qu’auto-entrepreneur.

Les retours d’expérience sont positifs ! Plus qu’un loisir, le sport y serait une véritable “institution”, en particulier à Sydney.

  • Les grandes motivations du client australien sont le bien-être physique et mental, et la performance. C’est un style de vie !
  • Les grandes motivations du coach français sont l’environnement propice (soleil, plage…), une culture différente du travail (“il faut transpirer mais aussi rigoler”), l’envie de se professionnaliser en anglais etc. De la fraîcheur !

Là-bas, le marché du fitness, c’est 17% de la population inscrite en salle ! Les expatriés paraissent confiants. “Avec plus de 19 000 emplois dans l’industrie sportive en 2017/2018”, il y a de quoi ! Certains ont déjà ouvert leur propre club… Et vous, seriez-vous prêts à franchir le pas ?

Lire l’article complet sur L’Equipe.

Un article rédigé par :
Pierre-Jacques Datcharry

Originaire du Pays-Basque, il découvre le marché du fitness alors que rien ne lui prédisait un tel parcours. Sportif, il tombe dans l’addiction de la musculation pendant ses études en communication. À la recherche d’un stage de 3 mois, il trouve sympa de combiner ses études supérieures et sa pratique sportive du moment, ce qui l’amène à accepter une offre de stage chez Groupe 76, société organisatrice du « salon du Fitness » de l’époque. Il n’en sortira plus… D’un avenir de 3 mois dans le monde du Fitness, il y évolue encore 20 ans plus tard.