Continuer à brûler des calories après le sport avec miha bodytec

Continuer à brûler des calories après le sport avec miha bodytec

Le métabolisme de base d’un individu correspond au nombre de calories que son corps dépense au repos. Ce nombre n’est cependant pas figé et il est possible de l’augmenter grâce à certaines pratiques sportives. miha bodytec est l’une d’entre elles ; elle permet d’obtenir en seulement 20 minutes, l’équivalent de 4 heures de travail en salle en termes de contractions musculaires pures en travaillant jusqu’à 10 zones en simultané. Cette méthode booste rapidement le métabolisme de base pour accroître dans la durée les dépenses caloriques au repos.

Par ailleurs, une séance de 20 minutes de miha bodytec permet de puiser de façon courte et intensive dans les réserves énergétiques. Après cet effort intense, le corps a besoin d’un certain temps pour récupérer de cette activité physique. Ce travail de récupération représente une consommation de calories supplémentaires, c’est l’afterburn effect ! La technologie de pointe miha bodytec permet de développer rapidement sa fibre musculaire, de gagner en puissance et en endurance.

Un entraînement régulier avec miha bodytec permet aux débutants, tout comme aux experts, de conserver une bonne hygiène de vie tout en augmentant leur métabolisme de base : plus la masse musculaire se développe, plus le corps va dépenser des calories au repos pour la nourrir. Certains sports exigent des efforts très intenses sur un court laps de temps avec des phases de récupérations limitées. C’est le cas par exemple du HIIT, du tabata mais aussi miha bodytec !

Brûler des calories jusqu’à 48h après sa séance grâce à l’afterburn effect

L’entraînement fractionné miha bodytec alterne 4 secondes de stimulation musculaire puis 4 secondes de repos, ce qui permet une dépense d’énergie accrue par rapport à un travail en continu. Cela renforce l’afterburn effect, qui désigne la combustion de calories supplémentaires après une séance de sport.

Selon son métabolisme, sa condition physique et l’intensité de l’exercice, le travail de récupération physique (afterburn effect) peut durer de quelques heures à 48h !

Un article rédigé par :
Pierre-Jacques Datcharry

Originaire du Pays-Basque, il découvre le marché du fitness alors que rien ne lui prédisait un tel parcours. Sportif, il tombe dans l’addiction de la musculation pendant ses études en communication. À la recherche d’un stage de 3 mois, il trouve sympa de combiner ses études supérieures et sa pratique sportive du moment, ce qui l’amène à accepter une offre de stage chez Groupe 76, société organisatrice du « salon du Fitness » de l’époque. Il n’en sortira plus… D’un avenir de 3 mois dans le monde du Fitness, il y évolue encore 20 ans plus tard.