Qui sont les professeurs de Pilates : une place pour tous !

Qui sont les professeurs de Pilates : une place pour tous !

Depuis maintenant vingt ans, le Pilates mat est entré dans les clubs de fitness de manière timide pour, au fil des années, devenir un cours incontournable ! De plus en plus de professionnels souhaitent se former pour devenir professeurs de Pilates ! Alors entre législation française et réalité du terrain, peut-être êtes-vous un peu perdu ?

Cet article a pour but de vous guider !

Les lieux d’enseignement : très divers

Revenons quelques années en arrière : Salon mondial du fitness au Parc floral de Paris 2000, Reebok University présente pour la première fois un cours qui se nomme core Pilates. C’est un cours avec les exercices Pilates mat (tapis au sol) réalisés sur une planche instable, le core board ! C’est moi qui présente ce cours après une formation aux USA avec Elizabeth Larkam. Le secteur du fitness ne réagit pas trop à cette nouvelle tendance qui n’envahira pas les clubs de fitness français ! Au même moment à Paris, depuis 1997, Philippe Taupin forme et donne des cours de Pilates dans un studio où seuls les initiés aisés pratiquent comme dans le reste du monde : maintenant, nous appellerions cela du personal training ou du group class en Pilates mat ou sur machine.

Depuis vingt ans, grâce aux journalistes parisiens qui se sont fait l’écho de cette tendance Pilates, mais aussi grâce aux bienfaits de la méthode, le Pilates s’est peu à peu développé en cours collectifs, en petit groupe et toujours en « one to one » (un prof pour un élève).

Bilan actuel : presque tous les clubs privés de fitness proposent des créneaux de cours Pilates mat avec ou sans petit matériel (ballon, ring, band élastique, Foam roller), les studios Pilates ont fleuri dans tous les grands centres-villes avec l’enseignement mat, mais surtout l’enseignement sur machines (Reformer, Cadillac…). Les personal trainer voient de plus en plus la nécessité de pouvoir proposer ce cours à domicile ou dans les clubs. Les associations offrent dans leur planning le Pilates avec des éducateurs sportifs quelques fois non formés. Les municipalités qui veulent inciter leur population à bouger et à réduire le mal de dos rajoutent l’offre Pilates. Les clubs pour les seniors, les centres de thalassothérapie eux aussi trouvent de plus en plus intéressant de donner des cours Pilates.

En vingt ans, le Pilates est devenu un enseignement incontournable pour tous les éducateurs, quels que soient le lieu, la structure où ils enseignent. Le milieu sportif, le milieu militaire, mais surtout tous les centres de bien-être forment à leur tour leurs intervenants à la méthode Pilates.

Les années de pratique en Pilates : un niveau pour tous !

  • Très bon niveau de pratique ou transversalité des disciplines

Ne vous leurrez pas ! Si vous voulez faire, ne serait-ce que les exercices originels du répertoire, il vous faudra un bon niveau de contrôle corporel et de maîtrise du geste. En général, les danseurs, les gymnastes, mais aussi la plupart des sportifs d’élite ont des facultés à réaliser des mouvements avec précision, à connaître leur niveau avec lucidité, et à se concentrer. Ils peuvent ainsi plus facilement arriver à faire les mouvements que les pratiquants moyens, qui, eux, mettront beaucoup plus de temps. Un bon niveau de pratique permet de montrer des exercices difficiles mat ou sur machines à des pratiquants très assidus et/ou anciens danseurs.

  • Pas de niveau de pratique en Pilates

Mais avez-vous besoin d’un niveau de pratique vous permettant de faire les 34 exercices du répertoire ? Bonne nouvelle, pas nécessairement ! Vous pourrez être un très bon enseignant sans pour autant être capable de faire des exercices que vous n’utiliserez pas, pour la plupart, dans vos cours. En effet, les cours de Pilates actuels s’adressent dans la grande majorité à des personnes qui commencent pour des raisons uniquement de santé et non pas dans un objectif de performance ! Ils n’ont pas pour envie de réaliser des exercices difficiles, mais d’avoir un instructeur qui les guide et les aide à se sentir mieux dans leurs corps.

L’important est d’avoir une bonne conscience corporelle pour pouvoir comprendre la respiration, les mises en jeu des muscles profonds et les principes de chaînes musculaires. Il est plus important de savoir faire simple et parfaitement contrôler plutôt que difficile et approximatif. Toutes les formations actuelles en Pilates mat permettent d’atteindre ce niveau simple et nécessaire de pratique. Alors si vous aimez le contrôle corporel, lancez-vous !

Souvent, vous pensez que pour être prof de Pilates, il faut être souple. Détrompez-vous, vous pouvez déjà acquérir un premier niveau d’enseignement sans pour autant montrer des qualités importantes de souplesse !

Le niveau de connaissances : être éducateur sportif est un minimum

« La méthode dite “Pilates”, combinant de nombreuses techniques complémentaires, notamment la gymnastique et la respiration, constitue bien une activité physique au sens du code du sport. » Ainsi, avant de commencer une formation Pilates, vous devez être titulaire d’une carte professionnelle d’éducateur sportif.

Le « diplôme d’État de professeur de danse délivré par le ministère de la Culture et de la Communication, ou d’un diplôme reconnu en équivalence, ou bénéficiaires d’une dispense accordée en raison de la renommée particulière ou de l’expérience confirmée en matière d’enseignement de la danse conformément aux dispositions de l’article L.362-1 du Code de l’éducation relatif à l’enseignement de la danse, peut utiliser la méthode dite “Pilates” dans le seul cadre de leur activité d’enseignement de la danse ».


Si vous regardez les présentations ou CV des professeurs Pilates titulaires uniquement d’un diplôme Pilates (généralement USA), vous remarquerez qu’ils ont maintenant un BP JEPS et plus un simple CQP. En effet, pour être en accord avec la loi et pour avoir un studio Pilates, ils ont dû passer ou demander en équivalence un diplôme leur permettant d’avoir une carte professionnelle.


Si vous voulez enseigner le Pilates, outre le diplôme d’éducateur sportif obligatoire, vous devez réviser vos connaissances en anatomie fonctionnelle, être toujours en activité d’enseignement et être un bon pédagogue.

Et enfin, le terme Pilates n’est plus une marque protégée, elle appartient actuellement au domaine public. Donc, légalement, l’éducateur sportif titulaire d’une carte professionnelle lui permettant d’enseigner des cours collectifs de la forme a le droit d’ouvrir un cours Pilates. Évidemment, tout comme les autres pratiques, stretching, STEP, gym avec ballon, même si Internet déborde de cours de Pilates, rien ne remplace une formation avec le professeur !

Les styles d’enseignement : enseignement « originel » et enseignement « moderne »

Deux grands courants vous sont actuellement proposés. Ils ne s’affrontent pas vraiment, ils s’ignorent et ne touchent pas les mêmes professeurs. L’originel touche plus les personnes proches de la danse, soit ancien danseur, soit ancien pratiquant, ou les profs de fitness qui pratiquent depuis de nombreuses années. Cet enseignement se fait sur mat, mais généralement pour obtenir un « diplôme Pilates » (c’est juste une attestation au regard de la loi du sport), il faut aussi maîtriser l’enseignement sur machines Pilates. D’autre part, l’enseignement respecte à la lettre les exercices de Pilates en privilégiant, non pas le dos neutre, que tous les éducateurs BP JEPS apprennent actuellement en formation, mais le dos en empreinte avec une rétroversion du bassin plus ou moins accentuée suivant les enseignants.

Deuxième type d’enseignement, plus récent, c’est celui qui se fait en session courte. Généralement il permet d’obtenir un premier niveau d’enseignement qui se fait exclusivement sur tapis : Pilates mat. Les formations sont exclusivement ouvertes aux éducateurs sportifs diplômés. Les exercices sont basés sur les techniques modifiées et adaptées aux contraintes liées aux postures corporelles de notre siècle actuel ! La position du dos neutre entreprise depuis plus de vingt ans est privilégiée pour répondre aux besoins des nouveaux pratiquants jeunes ou seniors de plus en plus nombreux.

Conclusion : une place pour tous !

Le Pilates est une méthode que vous ne pouvez ignorer, car d’une part, elle fait partie de l’histoire des APS, et d’autre part, elle est de plus en plus pratiquée. Le besoin en professeurs n’a fait qu’augmenter depuis vingt ans et particulièrement en groupe pour démocratiser cette discipline et permettre à tous de la pratiquer.

En tant que coach vous pouvez commencer par une formation courte qui vous apportera déjà une autre approche du mouvement puis si vous êtes passionné vous pourrez trouver des formations beaucoup plus longues.

En tant que coach vous devez rester ouvert aux tendances et toujours en formation !

À bientôt