Raoul Cassard

Professeur de culture physique depuis 1987, préparateur physique, et master en sophrologie. Auteur du livre : "Pour un retour de l’éthique dans le monde du fitness". Créateur de "4-4 La méthode".

Publié le

L’exigence ? C’est pour les autres ?

Je viens de revoir un de mes ex-patrons, et si au cours de ma longue carrière, j’ai eu l’occasion d’être dirigé à de multiples reprises, je conserve de notre collaboration un souvenir particulièrement heureux. Il a repris une salle dont j’étais l’un des « piliers » compte tenu de mon ancienneté. Nous étions une équipe de coachs......

Publié le

Restons PO-SI-TIF !

Lorsqu’il m’arrive d’entraîner des athlètes en force athlétique, plus les séances se rapprochent de la compétition, plus les possibilités d’échec sont nombreuses. Particulièrement lorsque nous abordons des charges de 90 à 95 % de la charge maximale envisagée. Se confronter à l’échec pour un athlète est toujours une source de doute et de remise en question.......

Publié le

Et si nous progressions… sans rien faire !

Les quelques instants de pause entre les séries de mouvements sont-ils vraiment les meilleurs moments pour prendre des selfies, passer des SMS ou s’informer des nouvelles du monde ? Nous avons d’ailleurs tous déjà vu des pratiquants s’y perdre à un tel point qu’ils finissent par prendre des temps de repos totalement excessifs. Quand on connaît......

Publié le

Ces drôles d’engins oubliés…

Lorsque j’ai commencé à fréquenter les salles de culture physique à une époque « que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître », les plus expérimentés des pratiquants s’entraînaient avec des drôles d’engins. Je vous propose d’aller à leur rencontre… Comment ne pas commencer par les extenseurs, ces élastiques attachés à des poignées aux deux extrémités......

Publié le

Les asanas sont-elles des exercices comme les autres ?

Je suis de retour d’Inde où j’ai passé un séjour absolument extraordinaire au sein du plus ancien ashram du pays. Ce moment très “immersif” dans le pays du yoga n’a pas fini de bouleverser ma vie tant l’intensité et la profondeur des pratiques viennent vous toucher au plus profond de vous-même. Le yoga traditionnel, au-delà......

Publié le

« On va finir par cinq minutes de relaxation… »

Cette phrase, qui d’entre vous ne l’a pas prononcée un jour ou l’autre à la fin d’un cours ? Ce moment que vous vous apprêtiez à offrir à vos élèves a pu vous sembler si anodin que vous ne l’aviez sans doute pas préparé. Il a pu, parfois même, s’agir d’un subterfuge pour cacher un cours......

Publié le

Le muscle ? Une histoire de filles…

« Tu ressembles à un homme ! », « tu pourrais plutôt t’occuper de tes gosses ! », « Tous ces muscles… c’est moche ! », voilà ce que pouvaient entendre les femmes qui pratiquaient la culture physique encore très récemment. Parfois, ce type de propos sexistes continue de fleurir et ils sont encore nombreux à s’étonner de voir une femme soulever de la......

Publié le

Triat, le citoyen gymnasiarque

J’ai déjà évoqué dans ce magazine le nom d’Hippolyte Triat. Une des plus glorieuses figures de la culture physique en France. Si certains se souviennent de lui, c’est parce qu’il fut un des pionniers les plus marquants de la remise en forme à une époque où tout restait à construire, mais également parce que sa......

Publié le

Un peu de courage !

Un de mes confrères et ami m’a souvent dit : « Tu sais le culturisme est un sport qui ne supporte pas la médiocrité. » Il parlait en connaissance de cause puisqu’il avait lui-même arpenté de nombreuses scènes dans les années 1980, une période particulièrement faste pour la culture physique. Effectivement, se présenter sur une scène, sans autres......

Publié le

Mon club, ma deuxième maison

Trente ans… eh oui, trente années se sont déroulées depuis mon brevet d’État d’aptitude à l’enseignement de la culture physique ! Un morceau de vie dédiée à la prise en charge de ceux qui décident d’emprunter cette merveilleuse voie du mieux-être.

Publié le

Et si on revoyait nos priorités…

Parfois, nous sommes surpris de voir à quel point les gens qui nous entourent peuvent se mettre dans des états de stress importants pour des choses qui sont, finalement, bien secondaires. Leurs émotions sont parfois assez comparables face à un véritable problème ou pour des « peccadilles ». Il semble qu’il n’y ait plus véritablement de conscience des priorités, mais que leurs frustrations et leurs conditionnements se répercutent, indifféremment, sur le premier objet d’insatisfaction venue.

Publié le

Coach leader ou coach suiveur ?

Lorsqu’on parle de fitness au grand public, viennent immédiatement des évocations de grandes salles avec des cours dynamiques et en musique. Parfois, on nous parle de muscles, de poids et de « tablettes de chocolat », chacun évoquant tel ou tel athlète avec une part d’envie et… d’ironie. Les coachs ? Personne n’en parle, jamais.

Publié le

Les maîtres apparaissent lorsque les élèves sont prêts

Parfois, lorsque je me souviens de mon enfance, je me dis que telle ou telle personne, aujourd’hui disparue, aurait sans doute pu m’apporter beaucoup plus et je regrette de ne pas avoir su l’écouter…

Publié le

Liberté, égalité… fitness ?

Chacun d’entre nous connaît par cœur la devise gravée au fronton de la plupart de nos édifices publics : « Liberté, égalité, fraternité ». Elle apparaît même dans l’article 2 de notre Constitution, c’est dire l’importance qu’elle revêt ou plutôt qu’elle est censée revêtir…

Publié le

Avant… après ?

Nous, les professionnels du fitness, ne cessons de promouvoir la transformation physique à coups de changements spectaculaires avant/après et de valoriser leurs auteurs, alors forcément pour les complexés, les malingres, les trop gros ou les trop maigres, le challenge est attrayant. Ces corps exposés semblent leurs dires combien la vie serait plus facile s’ils parvenaient enfin à perdre du poids et/ou à prendre du muscle…

Publié le

Hébert, le premier des crossfitters ?

Depuis quelques années déjà le CrossFit a débarqué dans le monde de la remise en forme avec un certain fracas. En effet, pour la plupart des pratiquants et des professionnels méconnaissant l’histoire de leur milieu, une discipline faisant la part belle aux sauts pieds joints, au grimpé de corde ou à l’haltérophilie semblait être d’une grande modernité. Nous savons pourtant qu’il s’agit d’une heureuse réadaptation de concepts plus anciens tels que celui de Georges Hébert créé il y a plus de cent ans et codifié sous le titre de Guide pratique d’éducation physique en 1909…

Publié le

Des désirs aux besoins du pratiquant

Lorsqu’un client se présente pour la première fois dans une salle de fitness, il arrive enthousiaste à l’idée de découvrir son « nouveau jouet », mais également un peu inquiet et déstabilisé par tant de prestations et de machines dont il ignore tout. Pourtant, il emporte avec lui de nombreux objectifs tels que la reconquête de sa santé et le souhait d’un corps tout neuf. Avec des bras plus gros ou des cuisses plus fines et puis, surtout, perdre du poids… : « 10 kg dans 3 mois, c’est possible ? » Il a vu ça à la télé, et sur YouTube aussi, avec un gars « énorme et sec » qui disait qu’il fallait faire des pompes… beaucoup de pompes, et puis avec cette fille aussi qui fait de la Zumba et qui est « drôlement bien foutue… ».

Publié le

Un coach de qualité est-il forcément polyvalent ?

Quel coach n’a pas entendu au cours d’un entretien d’embauche ou de sélection pour accéder à une école de formation : «Vous savez, nous cherchons principalement des (futurs) coachs polyvalents.» ou bien encore : «La polyvalence est essentielle dans ce secteur, si vous ne savez pas un peu tout faire, comment voulez-vous travailler avec nous ?» Mais de quoi parle-t-on exactement ? D’être capable de passer du plateau à l’accueil du club indifféremment, et donc de l’apprentissage du squat à une visite des installations avec souplesse ? Ou bien, d’être capable de travailler sur de l’entraînement individuel et collectif avec à la clé la maîtrise de tous les concepts possibles et imaginables ? Ou enfin, à la manière d’un coach de CrossFit, s’agirait-il de pouvoir enseigner avec une qualité égale : des sauts, des courses, la callisthénie et la mobilisation de charges libres, entre autres… ?